Lexique de la cheminée

Quelques définitions bien pratiques de termes beaucoup trop techniques...

La cheminée de... A à D

Avaloir : partie de la cheminée, généralement en forme de pyramide tronquée, qui coiffe le foyer et le raccorde au conduit en canalisant les fumées.

Bandeau d'une cheminée : c'est la partie qui délimite la partie supérieure du foyer.

Bistre : couleur d'un brun noirâtre, obtenue à partir de la suie.

Boisseau : composant d'un conduit de fumée manufacturé, constitué de parois pleines ou alvéolées en béton, terre cuite en céramique et dont la hauteur est limitée à 50 cm.

Cœur d'une cheminée : c'est la paroi verticale, située à l'arrière du foyer.

Conduit de fumée : conduit d'allure verticale destiné à évacuer les produits de combustion à l'extérieur du bâtiment.

Conduit de raccordement : conduit reliant un appareil au conduit de fumée.

Conduit poly combustible : si le conduit de fumée peut évacuer par nature les produits de combustion de plusieurs combustibles, il est dit conduit polycombustible.

Couronnement : pour un conduit en maçonnerie, le couronnement marque la fin du ou des conduits de fumée. Il est généralement constitué par un ouvrage en béton ceinturant l'extrémité du ou des conduits.

La cheminée de... E à H

Ecart au feu : écart minimal entre la paroi intérieure du conduit de fumée et l'élément combustible le plus proche.

Foyer : la partie de la cheminée destinée à recevoir le feu et située à l'aplomb dePavaloir.

Foyer fermé : caisson comportant une ou plusieurs portes, se substituant au foyer ou intégré dans celui-ci, et destiné à recevoir le feu.

Foyer ouvert : ensemble de l'espace aménagé pour recevoir le feu. Il est constitué notamment par la dalle foyère, le cœur, éventuellement les joues et le fronton (ou bandeau).

Habillage : revêtement supplémentaire non structurel qui entoure le conduit de fumée pour lui offrir une protection contre les transferts de chaleur et les intempéries ou pour le décorer.

Hotte : habillage décoratif destiné à masquer l'avaloir et le départ du conduit.

La cheminée de... I à L

Insert : caisson comportant une ou plusieurs portes. Intégré dans le foyer, il est destiné à recevoir le feu.

Jambage : les jambages d'une cheminée sont les côtés verticaux qui délimitent la largeur de la cheminée. Ils supportent la structure supérieure d'une cheminée.

La cheminée de... M à P

Manteau : ensemble de la construction en saillie par rapport au mur d'endossement.

Mitre : appareil ou construction coiffant l'extrémité d'un conduit de cheminée pour empêcher la pluie ou le vent d'y pénétrer.

Mitron : extrémité supérieur d'un conduit de cheminée sur lequel repose la mitre.

Plaque signalétique : la plaque qui, fixée au niveau du débouché ou de l'orifice d'entrée dans le conduit de fumée, mentionne les caractéristiques d'emploi du conduit.

La cheminée de... Q à T

Résistance thermique utile : résistance au transfert de chaleur de la ou des parois du conduit de fumée.

Socle : il a pour fonction d'isoler l'âtre du plancher qui le supporte. Il est peut être en brique, en pierre, en béton non combustible sur une épaisseur d'au moins 15 cm.

Souche : la partie extérieure située hors toiture ou hors terrasse d'un ou plusieurs conduits en situation intérieure ou l'habillage d'un ou plusieurs conduits.

Trappe d'obturation : obturateur incorporé généralement à l'avaloir destiné à fermer le conduit, lors du non fonctionnement du foyer ouvert.

Tubage : procédé qui consiste à introduire à l'intérieur d'un conduit de fumée un tube indépendant afin de le rendre utilisable pour l'évacuation des produits de combustion.

La cheminée de... U à Z